Les coronapistes

À la suite du déconfinement, la communauté d’agglomération Pays Basque a décidé d’encourager l’usage du vélo par le biais de la création de 9 km de nouvelles pistes cyclables sur le BAB. D’abord créées dans le but de pallier à la baisse d’utilisation des transports en commun des suites du coronavirus, et par conséquent à l’augmentation de l’utilisation de la voiture, certaines de ces pistes cyclables pourraient devenir pérennes si elles rencontrent le succès attendu. Alors évidemment ça ne plaît pas à tout le monde et ce sont notamment les embouteillages que ces pistes pourraient créer qui se trouvent au coeur du débat. Je ne sais pas pour vous mais la solution me paraît plutôt simple… Si plus de personnes optent pour le vélo pour se déplacer dans l’agglomération, il y aura forcément moins de voitures et donc moins d’embouteillages non ? Dans le contexte écologique actuel, de nombreuses villes ont pris l’initiative de rendre l’usage de mobilités douces plus simples pour les usagers, ils seraient peut-être donc temps de ressortir le vélo du garage et de l’enfourcher dès que possible…

Quelles sont les pistes qui viennent s’ajouter à celles déjà existantes ?

La plus grande piste créée relie le quartier Balichon à Bayonne (ici : maps) au rond-point de l’Europe à Biarritz. (ici :maps) et s’étend donc sur une distance de 5,5 km. Les deux autres axes concernent seulement la ville de Bayonne, la première piste vient relier les giratoires de Beyris et des Pontots
sur le boulevard d’Aritxague, la deuxième quant à elle se trouve sur la RD 810, de Bayonne Saint- Léon à l’échangeur de la Fnac, et est partagée avec les bus. Bien qu’elles se trouvent sur des axes routiers fréquentés, ces pistes cyclables ont été étudié et peuvent réellement venir changer nos habitudes de déplacement au sein des villes concernées. De plus ce sont des pistes expérimentales qui pourront être modifiées selon les critiques ou remarques qu’auront les usagers une fois les avoir testées.

Se laisser tenter par le vélo

Dans ce contexte de déconfinement, l’utilisation des transports en commun se fait rare pour les usagers et le vélo peut être une option alternative à la voiture. Ces pistes permettront aux usagers de se déplacer plus facilement sur l’agglomération à l’aide d’une mobilité douce qui ne viendra pas augmenter les niveaux de pollution qui ont bien diminué pendant le confinement. De plus, si vous possédez un vélo mais qu’il est actuellement hors d’usage, vous pouvez demander une aide financière à l’Etat pour sa réparation ou vous rapprocher d’associations comme celle de Txirrind’ola.
Dans le cas où vous ne possédez pas de vélo et vous souhaiteriez investir dans un vélo à assistance électrique (VAE), la collectivité territoriale propose également une aide financière complétée par l’Etat Bizi, association très impliquée dans les questions environnementales du Pays Basque, a récemment créé des “plans minutes” permettant de visualiser le temps de trajet entre différents points de Bayonne et du BAB en voiture et à vélo (ici : Bizi). Ces plans ont pour but d’aider les cyclistes et les futurs utilisateurs, mais aussi de faire comprendre que le vélo est une alternative bien plus adaptée que la voiture au sein de l’agglomération.

En plus d’être plus respectueux de l’environnement en améliorant la qualité de l’air, le vélo permet aussi d’apaiser la ville au niveau sonore. Il est aussi question de mettre fin au préjugé selon lequel la voiture serait plus efficace que le vélo dans l’agglomération. En effet, si on prend en compte les bouchons et la recherche d’une place de stationnement, la voiture fait perdre du temps sur son trajet, ce qui n’est pas le cas du vélo. Par conséquent, la mise en place des 9 km de pistes provisoires ne va faire qu’accentuer ce phénomène. En bref, aussi bien en semaine pour les personnes se rendant au travail, ou le weekend pour les adeptes de vélos qui souhaitent se balader, ces pistes peuvent être la solution écologique
adaptée pour faciliter les déplacements dans l’agglomération. Elles n’ont pas pour but de déranger les personnes circulant dans l’agglomération régulièrement, mais bien de se diriger vers un environnement plus sain pour nous tous.

Quelques itinéraires

Le boulevard du BAB est un axe routier centrale permettant la circulation entre les villes de Bayonne, Anglet et Biarritz. Grâce à la piste cyclable mise en place sur ce boulevard, il est maintenant possible de se rendre à Biarritz à vélo depuis Bayonne. Alors pourquoi ne pas enfourcher son vélo à Bayonne et prendre la direction de Biarritz en profitant d’une voie dédiée à 100% au vélo sur la plus grosse partie du trajet ? Toujours grâce à la piste cyclable du boulevard du BAB, il est maintenant plus facile de se rapprocher des Allées Marines et donc d’emprunter la piste cyclable qui mène jusqu’au Boulevard des plages à Anglet. Cela peut être un bon choix de balade à vélo en famille puisqu’elle permet en plus de s’arrêter sur une des plages de votre choix en chemin. Afin de mieux visualiser ces itinéraires, rendez-vous sur le site Geovelo qui permet de visualiser les pistes cyclables mise à disposition dans les différentes agglomérations du pays.

Julien Dizdar
paysbasque.net

Lire aussi : Vivre sans voiture ou presque : ils ont testé

Une réflexion au sujet de « Les coronapistes »

Les commentaires sont fermés