“Jour J, ce jour-là, vous voulez que tout soit parfait…”

(…) Dernier écueil : le personnel. Décortiquez votre devis avant de signer et vérifiez que maître d’hôtel et serveurs ne figurent pas sur la même facture que le repas.

J-6 mois : le DJ

C’est le chef d’orchestre de la soirée. Une animation ratée et c’est 90 % de la soirée qui en pâtit !
Un bon DJ se reconnaît à sa méthode de travail. Au premier contact téléphonique, il doit vous proposer un devis et une rencontre quatre à cinq mois avant le jour J. À lui de vous demander des informations sur les deux familles, les préférences, la moyenne d’âge des invités, vos envies musicales, et les chansons à proscrire. Demandez-lui de préciser, dans le devis, le matériel qu’il utilisera. Détail important surtout si vous souhaitez autre chose qu’une platine 33 tours, trois disques, un baladeur CD, et deux enceintes !

J-5 mois : le photographe

C’est lui qui immortalisera votre mariage. Pour ne pas vous tromper, contactez plusieurs photographes et réclamez-leur un devis. N’hésitez pas après une première sélection à les rencontrer et à demander à voir leur travail. S’ils ne tiennent compte ni de vos envies, ni de vos idées, fuyez.

J-3 mois : la liste de mariage

Les futurs mariés sont souvent déjà bien installés quand ils décident de se passer la bague au doigt. Place au voyage de noces offert en cadeau de mariage. Une précaution : si vous déposez votre liste chez un voyagiste, pensez à choisir une agence qui vous remboursera si vos invités ont dépassé le prix. Certains se contentent de vous offrir des bons, valables sur une période déterminée.

J-1 mois : le cocktail

Il ne reste plus qu’à choisir le lieu où vous organiserez le cocktail. Le moment où tous les invités vont venir vous féliciter… un verre à la main. Choisissez de préférence un lieu proche de la mairie ou de l’église, distinct du lieu de réception. Une sage précaution qui vous permettra de ne pas froisser ceux qui ne sont pas conviés à l’ensemble des festivités.

Jour J

Ce jour-là, vous voulez que tout soit parfait. Gardez simplement en tête ces quelques repères : quel que soit le type de dîner, ne passez pas à table avant 20h, ni après 21h30. Prévoyez une pause avant le dessert et ne faites pas servir la pièce montée avant minuit, ni après 1 heure du matin. Des repères qui éviteront temps mort et ennui au cours de cette soirée.